LECTURE ICONOGRAPHIQUE

L'iconographie ne répond pas à un programme cohérent si l'on se réfère à la disposition des verrières et des thèmes abordés. Cependant le contexte politique et religieux n'est sans doute pas étranger à certaines représentations.
Certes, l'objectif du vitrail était d'enseigner : le thème développé devait être instantanément reconnaissable et conforme à la tradition iconographique. Les événements ou personnages significatifs de l'Ancien Testament désignés sous le terme de types coexistaient avec des scènes du Nouveau Testament : les antitypes.

 

L

Le choix parmi les sujets du nouveau testament reste confinés à ceux relatifs aux grandes fêtes de l'Eglise, car l'une des raisons du vitrail est d'expliquer à la congrégation la signification de ces fêtes. Les sujets portent sur la naissance de la Vierge, l'Annonciation, la Nativité, la Passion et l'assomption de la Vierge.
La plupart des détails des scènes du Nouveau Testament sont tirés non de la Bible mais des évangiles apocryphes, et ceux relatifs à la vie des Saints et à la légende de la Vierge proviennent de la Légende Dorée compilée en 1275 par Jacques de Voragine.

Bien qu'aucun vitrail ne puisse être attribué à la générosité d'Anne de Bretagne et de ses successeurs, la monarchie est toutefois représentée avec le vitrail de Saint Louis et Saint Charlemagne -protecteurs de la dynastie royale- et le vitrail de Saint Eloi patron des Capétiens.

Ces verrières occupent une place privilégiée à proximité du choeur. Elles attestent que nous sommes bien dans un domaine royal: les Valois veulent affirmer leur légitimité.

 

Dans la grande crucifixion (verrière 11) un détail évoque les problèmes politiques et religieux qui parcourent l’europe au XVIème siècle. Dans son ouvrage sur les Réformes, Olivier Christin (découvertes Gallimard, 1995) mentionne l'existence de ce vitrail et indique que les personnages représentés sont Luther, Calvin, Zwingli (de dos). L'auteur ne parle pas du personnage central en armure, mais celui-ci pourrait être Charles Quint qui a tenté de régler par la conciliation le problème religieux et provoqué le concile de Trente (1545-1563). Ce groupe se trouve placé du côté de la croix du mauvais larron et tourne le dos aux crucifiés.

Il est interessant de noter la coincidence entre ces dates et la mise en place des verrières. On peut se demander si les themes développés ne sont pas l'affirmation du catholicisme et donc de l'unité nationale pronée par le roi de France. En effet François I revenant de Pavie est persuadé que l'unité religieuse est indispensable à l'unité nationale, et cette idée se sera renforçée chez ses descendants.
Le concile de Trente renforce la légitimité du culte de la Vierge et des saints et l'autorité des évêques dans l'Eglise.
La présence de nombreux calvaires dans les verrières de Montfort renforce notre hypothèse.

Dans la Foi catholique, Jésus est prêtre, victime et autel : en lui culminent les sacrifices de l'Ancien Testament et les 2 verrières de l'eucharistie situées de part et d'autre de l'autre de l'autel (Sacrifice d'Abraham, la récolte de la manne) légitiment cette place dans le cadre des discussions avec les protestants sur l'eucharisitie.

 

Saint Pierre, premier pape et patron de l'église de Montfort l'Amaury est largement représenté comme témoin des événements principaux de la vie du Christ (Transfiguration, Ecce Homo, Ascension, dormition et pentecôte). Ainsi les vitraux de Montfort constituent un résumé des thèmes essentiels de la religion catholique selon l'Ecriture Sainte: Incarnation et Rédemption dont la diffusion est confiée à Pierre comme l'attestent certains détails: Dans le vitrail consacré à la délivrance de Pierre celui tient 2 fois la Bible fermée entre ses mains : lorsqu'il erre dans les rues et lorsqu'il prêche aux apôtres. Cette dernière scène située à la partie supérieure du vitrail pourrait signifier que Pierre est désigné comme le porte-parole de l'Evangile, et le témoin authentique de la parole de Dieu.

 

Par ailleurs au jardin du mont des oliviers et pendant l'ascension du Seigneur, la Bible se trouve par terre, fermée, aux pieds de Pierre..
L'ensemble de ces détails qui insistent sur la mission et la légitimité du chef de l'Eglise, serait il une réponse aux protestants qui refusant l'autorité papale, ne reconnaissent que celle de l'Ecriture?

 

Un projet de rénovation des vitraux est en cours du fait de leur dégradation par la pollution et l'humidité (dépôts calciques)
Les résultats des expertises portant sur l'état sanitaire des verrières, menées par le laboratoire des monuments historiques sont consultables sur le site : http://www.lrmh.fr (accès direct à la base de données concernant l'analyse microscopique de certaines verrières)