La relation qui existe entre le verre et la lumière confère au vitrail une place unique parmi les arts de l'humanité. C'est la réflexion de la lumière qui permet de percevoir la couleur sur une surface peinte; au contraire les couleurs que l'on distingue dans un vitrail viennent de la lumière qui s'y réfracte. Les teintes du vitrail filtrent la lumière, sans la lumière le vitrail perd la vie.
La lumière a été de tous temps associée à la Bonté, à la Révélation et à la Beauté; l'homme en a donc fait l'essence des philosophies et des religions.


L'âge d'or de l'architecture gothique et du vitrail a commencé avec l'Abbé Suger qui voulait orner son abbaye de Saint Denis avec "des vitraux les plus radieux" pour "Qu'ils éclairent l'âme des hommes et qu'à cette lumière ils parviennent à comprendre la Lumière de Dieu."


L'Eglise chrétienne médiévale emploie à dessein les vitres colorées, consciente de ce que la couleur est dotée d'une qualité spirituelle, comme d'un attrait physique.

 

 

Technique du vitrail
Lecture iconographique
Plan des verrières (galeries photo)
Cartons